Témoignage Mme Nathalie Mayer, orthophoniste, Lille

14 nov 2018Témoignages

La Gestion Mentale est un outil qui permet de redonner du sens à la thérapie, tant du point de vue du patient que de celui de l'orthophoniste: le patient n'est plus passif, mais devient au contraire acteur de sa rééducation et échafaude les outils qui consolideront les effets de la prise en charge sur le long terme. Il reprend ainsi confiance dans ses processus mentaux.

Quant à l'orthophoniste, la Gestion Mentale lui permet de redynamiser la prise en charge car son rôle ne sera jamais  de "plaquer des recettes d'apprentissage", mais bien d'accompagner le patient dans la découverte de son propre chemin cognitif.

Au final, le travail de l'orthophoniste est toujours plus stimulant car sans cesse en adaptation; et l'évolution du patient se fait vers toujours plus d'autonomie et de confiance dans les capacités de sa pensée.

 

Nathalie Mayer

Partager l'article:
Auteur

  • Permettre à l'élève de rencontrer ses pouvoirs de connaître afin qu'il vive un bonheur d'être
    Antoine de la Garanderie
  • On a pu dire de l'éducation qu'elle n'est ni un dressage ni un fruit de contraintes : éduquer c'est aider l'homme à s'éveiller à lui-même ; c'est sauver sa vocation d'homme ; en somme c'est lui permettre de s'éduquer lui-même.
    Antoine de La Garanderie
  • L'évocation est une image mentale, visuelle, auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l'entoure, la réalité qui est, ou celle qu'il invente.
    antoine de la garanderie
  • La peur est l'écran que l'homme met entre lui et sa liberté.
    Antoine de La Garanderie
  • Il est évident que la conscience éducatrice, dans sa précipitation, ne pense qu’à présenter des conditions de perception et des modèles d’action. Elle oublie qu’elle a un rôle d’éveilleur de conscience, que la maturité de de l’être humain est principalement d’ordre éducationnel et pas fonctionnel
    Antoine de la Garanderie (colloque d’Angers 1990)