Gestion mentale et neurosciences

26 fév 2020Neurosciences

 

     « Neurosciences et gestion mentale »

     Position de la gestion mentale d’Antoine de La garanderie

 

Avec l'accord de l'auteur, Jean Pierre Gaté, nous partagerons un  de ses articles, passionnant, incontournable, à plus d'un titre.

Non seulement, Jean Pierre pose clairement les différences et les similitudes entre les neurosciences et la gestion mentale, mais il plaide également pour que les praticiens en GM garde leur originalité, leur différence par rapport aux neurosciences, position que nous partageons entièrement.

"Il nous semble en effet indispensable, face à l’engouement que connaissent aujourd’hui les neurosciences dans les milieux éducatifs, de réaffirmer les fondements propres de la gestion mentale, dès lors que certains de ses partisans seraient tentés de chercher dans ces sciences de quoi justifier leur légitimité ou leur audience, au risque d’y perdre l’essence même de ce que furent l’intuition et le message de son auteur." 

Jean Pierre soulève quelques questions essentielles

  • Quelle place est accordée à la liberté du sujet apprenant et à ses intentionnalités ?
  • Quel rôle est dévolu à l’éducateur, au pédagogue et à leurs capacités d’empathie et d’initiative créatrice ?
  • Comment éviter les risques d’une mécanisation de l’éducation, résultant d’une approche uniquement neurophysiologique de l’apprentissage ?
  • Comment l’éducation et la pédagogie peuvent-elles se nourrir de la science ?

Pour lire l'article, veuillez cliquez sur ce lien (PDF) 

Partager l'article:
Auteur

  • Il est évident que la conscience éducatrice, dans sa précipitation, ne pense qu’à présenter des conditions de perception et des modèles d’action. Elle oublie qu’elle a un rôle d’éveilleur de conscience, que la maturité de de l’être humain est principalement d’ordre éducationnel et pas fonctionnel
    Antoine de la Garanderie (colloque d’Angers 1990)
  • Permettre à l'élève de rencontrer ses pouvoirs de connaître afin qu'il vive un bonheur d'être
    Antoine de la Garanderie
  • L'évocation est une image mentale, visuelle, auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l'entoure, la réalité qui est, ou celle qu'il invente.
    antoine de la garanderie
  • La peur est l'écran que l'homme met entre lui et sa liberté.
    Antoine de La Garanderie
  • On a pu dire de l'éducation qu'elle n'est ni un dressage ni un fruit de contraintes : éduquer c'est aider l'homme à s'éveiller à lui-même ; c'est sauver sa vocation d'homme ; en somme c'est lui permettre de s'éduquer lui-même.
    Antoine de La Garanderie